Le Kiosque avait signalé  » Qui est l’auteur de ce bouquet d’insultes? « , citant un texte  d’Ahmed Bensaada sur Djemila Benhabib qu’il traitait de « pseudo-égérie encore en prise avec les vieux démons de son pays »; « une donzelle s’est vue investie de la donquichottesque mission ».

Ahmed Bensaada est revenu à la charge, mais cette fois en comparant deux femmes arabes sous le titre:

« Rima (Elkouri ) vs Djemila (Benhabib) : deux visions antagonistes du vivre-ensemble au Québec »

Extrait

  « Rima se bat pour plus de tolérance, d’ouverture d’esprit et de compréhension dans la société québécoise. Un discours serein, rassembleur et progressiste. Mais contrairement à celui de Djemila, ce discours ne passe pas et elle s’est non seulement fait traiter de tous les noms d’oiseaux, mais on lui a aussi « conseillé »  de rentrer dans son pays. On doit en convenir : il est tellement plus difficile de construire que de détruire. »

C’est maintenant au tour de Kamal El Batal, ancien candidat péquiste dans Jeanne-Mance-Viger qui a publié:

Kamal El Batal

« Djemila (Benhabib) versus Lynda (Thalie) : l’esclave et le maître »

Une copie de ce texte a été reçue à la rédaction de l’Agence de presse Médiamosaïque qui l’a publié avec commentaires sous le titre stérilisé :

« Djemila et Lynda: qui fait mieux rayonner l’Algérie au Québec? »

Extraits

 » Il en est de même pour certains citoyens arabo-musulmans vivant au Québec qui renoncent à leur identité, à leur foi, à leur culture et encore, ils cherchent plutôt à semer la peur et la zizanie entre les Québécois de confession musulmane et le reste de la société pour se faire accepter « , a-t-il poursuivi dans une allusion à peine voilée à Djemila, l’épouse du journaliste de La Presse, Gilles Toupin.

À son avis, les sorties fracassantes de Mme Benhabib, connue pour son franc-parler au Québec, n’ont d’autre dessein que pour, a-t-il laisser entendre, faire la vedette  » dans certaines stations de radio et de télévision téléguidées par des agendas éditoriaux obscurs, non-neutres et, généralement à la solde de lobbies que vous connaissiez toutes et tous! « , fin de citation.

On relit la dernière phrase pour notre édification personnelle: « généralement à la solde de lobbies que vous connaissiez toutes et tous! « 

Alors qu’il était candidat péquiste, il déclarait au journal Maghreb Canada:  » Puisque je suis d’origine marocaine, je serai donc à l’écoute de ma communauté et en quelque sorte, son ambassadeur à l’Assemblée Nationale du Québec. »

Résultats des élections de 2007

Liberal – Michel Bissonnet : 20,716   (68.00 % des voix)

Action démocratique – Carole Giroux : 4565  (14.98 %)

Parti québécois  – Kamal El Batal : 3659  (12.01 %)