Djemila Benhabib

Lu sur Média Mosaïque

Selon lui, (Bouazza Mache président de MarkEthnik) en cherchant une voix ‘rock’ des polémiques gratuites, le PQ a réussi à trouver une bouche pour mâcher le cactus qu’il n’ose pas faire lui-même et une ‘star’ prête à chanter des paroles que personne n’ose écrire « .

.

Pour exprimer un tel point de vue, Bouazza Mache, en réaction au choix fait par le PQ de l’auteure de l’ouvrage « Ma vie à contre-Coran », joint à ses affirmations quelques commentaires émis sur le vif via Twitter ou Facebook par des leaders de la communauté.