Une vie d’humiliations

Gabrielle donne à lire une vie de honte et d’humiliations. Une vie où des soignants peuvent vous parler comme si vous n’étiez pas un être humain.

« Je me souviens aussi de ce gynécologue qui m’a demandé ce qu’il pourrait bien voir au milieu de tout ce gras ; de cet échographe qui m’a dit que je lui faisais perdre du temps tout en creusant le trou de la Sécurité sociale. Résultat : je laisse mon corps en friche. »

Lire l’article de