Les Musées de la civilisation lancent le tout dernier numéro de sa revue numérique Variations qui porte sur le thème Le Québec depuis 1870, entre histoire nationale et histoire transnationale. On y trouve par exemple les manifestations ouvrières du 1er mai 1906 et les actions du Comité France libre de Québec pendant la Seconde Guerre mondiale.

La revue peut être téléchargée gratuitement depuis le site Internet des Musées ici.

On y trouve aussi, mais pas trop, de beaux exemples de la langue de bois universitaire:

Inspiré en particulier par la réflexion sur la réactualisation de l’exposition de référence Le Temps des Québécois et plus largement sur la problématique de la narration de l’histoire,

« la possibilité d’étudier les processus de patrimonialisation québécois dans une perspective large »

« une confirmation de la matrice identitaire québécoise »

« Alors que les partisans de la destruction des murs d’enceinte prônent une haussmannisation de la ville pour atteindre les standards de modernité occidentaux ».

l’un des auteurs essaie même d’enfoncer le terme  » états-uniens » plutôt que « américain » dans la gorge de ses lecteurs:
« M. A. Saint-Martin déclara en anglais, en français et en espéranto qu’il n’y avait qu’un seul drapeau dans l’univers : le drapeau rouge » (.). L’assemblée se termine par un discours où l’on exige la libération de trois militants syndicalistes états-uniens (« Socialist… », 2 mai 1906:12).